Habiletés d'écoute et de communication interpersonnelle | Culture | aclevante.com

Habiletés d'écoute et de communication interpersonnelle




La communication interpersonnelle est un processus en trois étapes. Le succès dépend de la clarté et de la façon dont vous parlez ou écrivez votre message, de la manière dont il est reçu et de la compréhension ou non. L'écoute est un aspect clé du processus, car elle fournit un accès direct aux réponses des autres personnes, vous permet de comprendre leurs préoccupations et leurs priorités et donne des indices sur la manière dont vous pouvez continuer à mieux communiquer.

Écouter activement

Écouter, c'est plus que faire une pause pour laisser parler l'autre personne. Cela implique d’être pleinement présent et de donner à l’orateur toute son attention. Cela nécessite également une réflexion continue afin que vous puissiez comprendre le sens de ce que la personne dont vous parlez tente de dire. Ce type d'écoute consciente et pleinement engagée s'appelle "écoute active" car vous cherchez activement à interpréter et à comprendre le point de vue du locuteur.

Se concentrer pleinement

Une partie importante de l'écoute active est la concentration. Cela signifie tout oublier de votre esprit, regarder directement le locuteur et refuser de se laisser distraire par tout autre type de bruit ou de mouvement. Évitez de penser à ce que vous allez dire ensuite ou à quoi que ce soit en dehors de la conversation immédiate. N'interrompez pas, mais montrez à la personne qui parle que vous écoutez, émettez des sons ou des mouvements appropriés, tels que hocher la tête ou dire «oui».

Éviter les préjugés

Tirer des conclusions hâtives, renverser ce qu'une personne essaie de dire avec ses propres points de vue ou arrêter une personne avant d'avoir fini de parler sont toutes des actions contre-productives et nuisibles. Même lorsque le sujet en discussion suscite de fortes convictions et sentiments, laissez l'autre personne finir de parler et écoutez attentivement ses points de vue avant de répondre. Vous pourriez être surpris de constater que vos propres opinions ont changé entre-temps.

Résumer et réfléchir

Résumez dans votre esprit ce que la personne dit en écoutant. Donnez-lui ce que vous pensez qu'il dit. Par exemple, "Si je vous ai bien compris, vous vous inquiétez de ...". Cela vous donnera la tranquillité d'esprit d'écouter attentivement et vous offrira une nouvelle occasion de développer ou de corriger les informations que vous avez reçues jusqu'à présent.

Forme l'habit

L'écoute est une compétence qui peut être apprise, tout comme une autre. Au début, cela peut impliquer un changement conscient de comportement afin de se concentrer plus complètement et sans interruption. Au début, il peut aussi sembler étrange de transmettre délibérément à une personne ce que vous pensez qu’elle dit. Remplacer l'habitude d'être un auditeur pauvre ou négligé avec de bonnes habitudes d'écoute peut prendre du temps, mais cela peut être réalisé.

Apprécier les avantages

Être connu comme un bon auditeur renforcera votre réputation professionnelle et personnelle. Cela vous permettra d'apprécier les points de vue des autres, de comprendre leurs points de vue, de comprendre leur situation et de profiter de leurs contributions uniques. Vous ne pouvez pas sous-estimer la quantité de ce que vous pouvez apprendre en écoutant pleinement et ouvertement les autres.

Article Précédent

Animaux sauvages de la jungle

Article Suivant

Comment calculer le volume en litres